Association étudiante : comment choisir la bonne ?

33

Pour commencer, une définition s’impose. Une association étudiante est avant tout… une association. On dit merci qui ? Loin de nous l’idée d’être condescendants… mais la notion d’association est importante, dans la mesure où elle découle de la loi de 1901 qui forme le fondement et la référence de la vie associative, étudiante ou autre.

Nous n’allons pas vous ennuyer avec les textes officiels, mais il est important de garder à l’esprit qu’une association étudiante est régie par un ensemble de règles et de process. Si l’idée de documents officiels, tâches répétitives et assemblées en tout genre vous effraie, ne vous inquiétez pas.

Une association étudiante n’est pas synonyme de lourdeurs administratives. Sinon, comment expliquer qu’il y en ait actuellement plus de 25 000 en France et qu’un étudiant sur 4 fasse partie d’une « assoc » ?

 

Il y a mille et une raisons d’intégrer une association. Il faut garder à l’esprit qu’une association ne peut réellement vivre que par le biais de ses membres, au gré de leur enthousiasme, motivation et engagement. On n’entre pas dans une association étudiante pour ajouter une ligne sur un CV ou par crainte de ne pas avoir de vie sociale en dehors des cours... On entre dans une association pour contribuer à son activité et à son image, pour la faire évoluer. L’adhésion à une association étudiante est donc un acte qui ne peut être pris à la légère.



Une association étudiante : un bon plan, mais comment la choisir ?

Les associations étudiantes font partie intégrante des universités et écoles de commerce actuelles. Vous en êtes convaincus et vous souhaitez en intégrer une ? Très bien, mais… laquelle choisir?  
« Non mais allô quoi… t’as pas d’intérêt pour un truc en particulier ? Mais c’est dingue quand même… ». Personne ne vous donnera la réponse (et si vous entendez quelque chose dans le genre, fuyez !).

Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à faire le bon choix.

  • Quels sont vos domaines d’intérêt - en dehors des études ! - ? La musique, l’art, le sport, la cuisine, les gastéropodes… Faites une liste !
  • Quels sont les domaines que vous n’appréciez pas ? Inutile d’y passer plusieurs heures : prenez la liste des associations de l’université que vous prévoyez d’intégrer et barrez les clubs qui ne vous disent rien. Attention à ne pas devenir hermétique par rapport à certaines idées. Certes, si vous n’aimez pas le sport, inutile de considérer le club d’athlétisme. Mais pourquoi ne pas donner une chance à l’association de danse du ventre ?
  • Avez-vous envie de mener des actions pour une cause en particulier ? Le travail des enfants, le besoin criant en eau potable dans certaines zones reculées du monde, la protection des nids de tortues géantes aux Galapagos…
  • De combien de temps disposez-vous chaque semaine pour vous consacrer à l’association de votre choix ? Ce temps est-il en phase avec les actions de l’association ?
  • Etes-vous à l’aise avec le fonctionnement de l’association qui vous intéresse ? Avec ses membres ?
  • Comment prévoyez-vous de contribuer activement à l’existence de l’association ? L’idée étant de ne pas jouer un simple rôle décoratif pendant les assemblées générales, il va vous falloir faire preuve de dynamisme et de créativité.
  • L’association que vous considérez est-elle en rapport, de près ou de loin, avec vos ambitions de carrière ? Si, par exemple, vous hésitez entre deux associations étudiantes ou plus, il est bon de vous poser cette question, histoire d’étoffer votre CV une fois votre diplôme en poche.

 

L’aventure de l’association étudiante sera passionnante… si vous êtes motivé(e) par des raisons sincères et fondées de vouloir en faire partie. Une expérience qui s’inscrit dans une tranche importante de votre vie, et sur laquelle vous construirez votre avenir, au sein d’un groupe animé par une seule et même passion. Une aventure à tenter lorsqu’on est étudiant !

 

Nouveau call-to-action

Gagnez votre pass pour Viva Technology !
Les formats pédagogiques tendance